jeudi 31 août 2017

Profil Perdu de Hughes Pagan

Titre : Profil perdu
Auteur : Hughes Pagan
Editeur : 
Résumé:
Une petite ville perdue dans l'est de la France. En plein hiver. Un commissariat appelé l'Usine. Un flic de la Brigade des stupéfiants est abattu. Sans raison.
Nuque de femmeL'enquête commence. Routinière et implacable. Menée par Steinberg, le patron de la Criminelle, un flic redresseur de torts qui croit a son métier. Un dur qui a de l'expérience mais aussi des fantômes qui l'accompagnent. Certains depuis la guerre d'Algérie. Il ne se livre pas.
Il rencontre Cheyenne, une femme qui s'entiche de lui et dont Steinberg ne peut plus se passer.
L'enquête progresse lentement dans une ambiance de rivalités entre services et de dissensions avec la hiérarchie. Faut dire que Steinberg est passé maître dans l'art de se mettre les autres à dos. Il n'y a que son équipe pour lui être dévouée.
Une intrigue solide, bien enmêlée, racontée avec réalisme. L'ambiance est pesante, bien noire.
Un superbe polar. L'auteur a été policier pendant vingt ans et connait le métier de flic de l'intérieur. Cela se sent. Les caractères sont typés, avec des descriptions taillées au couteau. Un peu d'humour aussi et même du sentiment. Cela se lit facilement et on a du mal à se détacher du récit tellement il est prenant.
Hughes Pagan une découverte que je vous recommande.

L'auteur :

Ancien policier, Hugues Pagan n'avait plus écrit depuis plusieurs années. Il est revenu à l'écriture avec Profil Perdu.
Plusieurs polars sont à son actif, mais aussi des collaborations à des scénarii (télé et cinéma). Il a aussi participé à la création de séries télé (M6) avec Olivier Marchal (36, Quai des Orfèvres) ancien flic lui aussi.

Il a été élevé au rang de Chevalier des arts et des lettres en 1998.

Retour vers la liste par ordre alphabétique


Retour vers la liste par auteurs


dimanche 20 août 2017

Le Dernier Paradis d'Antonio Garrido

Titre : Le Dernier Paradis 
Auteur : Antonio Garrido
Editeur : Grasset
Résumé

L'action se déroule dans les années trente, au moment de la grande dépression. Jack Beilis est ouvrier spécialisé dans l'usine Ford de Detroit. Tout se passe pour le mieux pour lui, jusqu'au moment où il est licencié parce qu'il est juif.
Vue d'une esplanade sous la neige

De retour à New-York, il ne trouve que des petits boulots et est forcé de retourner vivre avec son père. Incapable de payer le loyer, il se bagarre avec Kowalski, le propriétaire de l'immeuble où ils vivent. Dans la bagarre un coup de feu est tiré et Jack est persuadé d'avoir tué Kowalski.

Andrew, un ami d'enfance le cache et le persuade que leur avenir se trouve en Russie qui offre du travail et un avenir à ceux qui veulent travailler.

Arrivé à Gorki, ils participent au déploiement d'une nouvelle usine automobile, l'Autozadov qui construira la nouvelle Ford avec l'aide d'un ingénieur américain. Sur place, ils découvrent avec leur compagnons de voyage que la réalité ne correspond pas aux promesses faites. Jack se bat pour améliorer leur quotidien en appliquant les méthodes apprises aux États Unis.

La difficulté pour Jack est de s'adapter à son nouvel environnement. Il doit apprendre le respect des ordres, la répression injuste ainsi que la corruption qui règne dans le pays.

Un livre très attachant écrit par Antonio Garrido qui décrit avec détail et justesse cette confrontation de l'individualisme avec un régime totalitaire encore balbutiant mais sans pitié à l'encontre de ceux qui s'opposent. Le livre décrit de façon romanesque cet épisode du développement de l'URSS, basé sur des faits réels, qui tente d'importer le savoir-faire américain dans un régime communiste.

A lire par tout amateur de roman historique romancé.

L'auteur:

Antonio Garrido est un écrivain espagnol, auteur de romans policiers historiques.

Il enseigne à l'université de Valence.

Passionné d'histoire, il a consacré sept ans de sa vie, ponctués de nombreuses recherches en Allemagne, à l'écriture de son premier roman, "La scribe", devenu rapidement best-seller dans son pays.

"Le lecteur de cadavres" est son second roman. "Le dernier paradis" reçoit, en 2015, le "Premio Fernando Lara de Novela".

Retour vers la liste par ordre alphabétique


Retour vers la liste par auteurs

jeudi 10 août 2017

En son Absence d'Armel Job

Titre : En son Absence
Auteur : Armel Job
Editeur : Robert Laffont
Résumé:

Montange, un petit village du sud de la Belgique. Tout le monde se connaît depuis toujours. Un petit village classique, à l'ancienne, avec ses secrets, ses inimitiés, ses rancœurs que chacun garde cachés au fond de son coeur.
Nuque de jeune fille de profil

Quand Bénédicte, une adolescente sans histoire disparaît, le village est en émoi . Chacun croit avoir vu ou savoir quelque chose. Certains parlent, d'autres se taisent. Les faits sont brouillés, les rumeurs enflent et le petit village paisible devient une marmite en ébullition prête à exploser à la moindre sollicitation.

Certains s'emploient à exacerber les tensions tandis que d'autres cherchent à comprendre ce qui s'est passé.

Armel Job, avec le talent qu' on lui connaît décrypte avec minutie les secrets des êtres et nous expose avec précision le passé des différents intervenants de l'histoire. Celle-ci progresse lentement et c'est avec beaucoup de maestria que l'auteur développe l'intrigue à petites touches comme dans un tableau.

Les personnages sont simples mais les sentiments sont complexes. De vieilles blessures, mal cicatrisées et enfuies dans les tréfonds ressurgissent.

Un très beau roman écrit magnifiquement pour exprimer les enchevêtrements de l'âme humaine.

L'auteur:

Armel Job est un auteur belge qui a publié une dizaine de romans aux Éditions Robert Laffont, parmi lesquels Helena Vannek (Prix Emmanuel-Roblès), Les Fausses Innocences (Prix du jury Jean-Giono), Tu ne jugeras point (Prix des lycéens-Belgique), Loin des mosquées et Dans la gueule de la bête.


Autres livres d'Armel JOB

Baigneuse Nue sur un Rocher 

Retour vers la liste par ordre alphabétique


Retour vers la liste par auteurs